Répliques à l’émission Répliques du 30 juin 2018, rediffusée à l’occasion du décès d’Henri Weber.

Invité par A. Finkielkraut, Henri Weber s’en prend au Communisme qui serait une utopie contradictoire et défend son virage social démocrate. Alain Finkeilkraut, fidèle à son anti communisme primaire, ajoute que cette utopie serait criminelle. En dépit du supposé format philosophique de l’émission aucun espace n’est ouvert à l’expression de la pluralité d’opinion.

Cette vidéo ouvre un espace de liberté et apporte la contradiction nécessaire. S’appuyant sur des concepts philosophiques rigoureux ainsi que sur une analyse matérialiste des faits historiques et des réalités contemporaines, elle démontre:

  • en quoi le communisme est un débouché à la contradiction dialectique constituée par une société divisée en classe,
  • que la social démocratie n’est pas le moteur du progrès social comme le défend H. Weber. Bien au contraire, c’est le rapport de force dans s’incarnant dans le mouvement communiste qui a permis les progrès sociaux de l’époque moderne,
  • l’absurdité du point de vue conceptuel, historique et de la réalité de la criminalisation du mouvement communiste dont A. Finkielkraut s’est fait l’un des chantre sans jamais accepter une quelconque contradiction.

Première partie: 1″44 réplique à H.Weber.

Seconde Partie: 21″38 réplique à A. Finkielkraut.

%d blogueurs aiment cette page :