“Grande Logique” est l’appellation abrégée du maître livre de Hegel, La Science de la logique. Face à une telle cathédrale conceptuelle, quelle doit être l’attitude des matérialistes? Certains d’entre eux ont rejeté l’idée de Grande Logique comme incurablement spéculative. Pourtant Marx a bel et bien confié à Engels, sans avoir le temps de mener à bien ce projet, sa volonté d’écrire “en quelques placards d’imprimerie” une dialectique de portée générale débarrassée de l’idéalisme hégélien. G. Gastaud établit dans cet article que l’idée d’une grande logique dia-matérialiste n’est pas seulement compatible avec la pensée matérialiste. Elle est indispensable à un matérialisme conséquent car si un peu de matérialisme éloigne de l’idée d’une dialectique générale, un matérialisme plus conséquent en rapproche. 

LOGIQUE-DIALECTIQUE-ET-ONTOLOGIE-MATERIALISTE-site

%d blogueurs aiment cette page :